Duras Hiroshima

(mon amour)

LUI

Dans quelques années, quand je t’aurai oubliée, et que d’autres histoires comme celle-là, par la force encore de l’habitude, arriveront encore, je me souviendrai de toi, comme de l’oubli de l’amour même. Je penserai à cette histoire comme à l’horreur de l’oubli. Je le sais déjà.

J’ai lu Hiroshima en Islande. Je pense à LUI(s)

20120807-145516.jpg

Advertisements