Wet games in Reykjavík

Temps indescriptible de chats de chiens et de cordages et de tout le bastringue qui s’écoulaient du ciel gris comme les chats gris ou comme l’anus d’un malais (je conserve cette comparaison qui fait rire mon voisin de droite).
Une mini croisière gay, dans le froid et le vent en guise de préchauffe de la soirée qui s’annonçait mémorable comme les chats mémorables. Et me dire que ce peuple est d’un acharnement formidable. Malgré le temps, le bateau était bondé et je suis bourré et mes phrases sont trop longues.

Publicités

Une réflexion sur “Wet games in Reykjavík

Les commentaires sont fermés.