cinéma

la fin finale du bout du bout, c’est vivre la vie des autres, un peu par procuration. A défaut de vivre la sienne.

ma vie j’la vis à peu près, suffisamment pour le crier haut et fort. mais quand on fait les comptes, en fin d’année, les tops et les flops au box office des plans foireux, on arrive à la conclusion suivante : on est seuls.

d’où la carte UGC illimité.

Advertisements

Une réflexion sur “cinéma

Les commentaires sont fermés.