Les dépassements d’honoraires sont décidément un sport parisien chez les praticiens de la médecine ! 35€ au lieu des 22 habituels, aujourd’hui, à midi-trente, dans Paris.

Et moi qui, en province, ne comprenait pas ces pauvres qui se plaignaient du prix de la médecine., à la télé. Je n’avais pas compris qu’il s’agissait des pauvres de Paris !

J’imagine bien les professeurs, qui fournissent un service tout aussi fondamental que celui rendu par les docteurs ès sciences médicales, demander à leurs élèves une pièce de 2 € supplémentaires par heure de cours, en raison du coût de la vie exorbitant dans la capitale. Mais non. Certaines professions sont décidément peu libérales.

Advertisements

2 réflexions sur “

  1. nicolas says:

    Vivement la nationalisation des professions libérales, surtout celles qui sont finalement rémunérées sur fonds publics… :c)

  2. chondre says:

    Le pompon revient aux ophtalmos qui taxent souvent le client (euh le patient) de plus de 50 euros pour 10 petites minutes de consultation. 300 euros de l’heure, pas mal en temps de crise, hein?

Les commentaires sont fermés.