La ligne 14 fête ses dix ans, qu’ils disaient.

Ligne 14. Saint Lazare. Lumière rouge, ça sonne.

Mon sac passe, mon corps passe. La première porte se referme sur le pied gauche. La porte pallière aussi. Je vois l’espace entre le métro et le tube de verre. Me demande si ma jambe va s’arracher ou mon pied se casser.

La vie de mon pied défile dans ses orteils.

Sauvé. Par un ingénieur de chez les messieurs qui font les métros automatiques, d’avoir placé un système qui n’a pas failli.

Je dis « merci » au gens alentour, qui ont tenté de retenir de la porte. J’ai évité l’incident voyageur de peu. Dorénavant, en plus des requins et du cancer de l’anus, j’ai peur de me faire « happer » par le métro.

Publicités

2 réflexions sur “La ligne 14 fête ses dix ans, qu’ils disaient.

  1. Alice says:

    Oui, enfin bon, on voit surtout que tu n’es pas un « vieux » parisien: ne jamais forcer les portes de la 14, jamais.

Les commentaires sont fermés.