Vicky Cristina Barcelona, de Woody Allen.

Décadences.

Woody Allen n’invente plus, et se résigne dans les pérégrinations amoureuses et croisées d’une hystérique, d’une rêveuse et d’une modérée. Schéma éculé.

Ses 40 ans de cinéma se terminent donc par ce truc à trois.

Publicités