rupestre et rustique

Ma méconnaissance du sens de « rupestre », je la traîne depuis l’adolescence. Je n’ai pas de souvenir précis de sa découverte. Peut-être un reportage sur les peintures de grottes de Lascaux.

J’avais de nombreuses fois imaginé l’utiliser, pour me lancer finalement dans l’aventure un jeudi après-midi, jeudi d’alcoolique et de fumeurs, jeudi de colles de Physique séché à s’imbiber de philosophie de comptoir.

Nous rentrions dans un bar PMU, dans la descente de Cézeaux qui mène à Aubière, quand la décoration me fit lancer fièrement, à mon auditoire :

Qu’est-ce que c’est rupestre, cet endroit !

Publicités

2 réflexions sur “rupestre et rustique

Les commentaires sont fermés.