Epilation, mon amour.

La douleur je l’attendais, aigue. Pas à la déco, on croirait un abattoir décoré par Valérie Damidot. Dans la salle d’attente, des dames aux jambes enrubannées comme autant de rouleaux de printemps, le regard interrogateur.

Ce qui m’a le plus étonné, c’est l’odeur de cochon grillé. Aujourd’hui était mon entretien d’information – gratuit – et le test de réaction de ma peau aux radiations LASER.

Après une heure d’attente, on vous fait remplir un formulaire et recopier un morceau de phrase, stipulant que le patient a bien été mis au courant des risques (très faibles). Prochain rendez-vous : lundi. Cette fois-ci, c’est la bonne, et le cochon, ce sera moi.

Advertisements