Le Monde et le Red Bull vodka.

Malgré la photographie en médaillon, ce journaliste du Monde a confondu le Red Bull et la canette enflammée du Burn, boisson ne contenant pas de taurine.

Un prétexte dont j’use afin d’évoquer cette publicité qui me fait avoir des problèmes de respiration intense au cinéma. Un monsieur qui travaille à La Défense reçoit une fiente de pigeon sur son costume. Après avoir consommé de la boisson aux couilles de taureaux, le voici qui, sous l’effet de la taurine, prend son envol pour se venger et uriner sur l’objet à plume délictueux.
Ah, bien-sûr, il y a la loi du Talion, chose assez exécrable quand elle est donnée d’une façon si naturelle. Mais ce qui fait de mon bouchon un projectile prêt de s’envoler (mais sans avoir consommé de R.B.), c’est le fait que le garçon prout-prout, avant de s’envoler, jette sa cannette ailleurs que dans une poubelle. Et ça, c’est vraiment pas bien.

A se demander si ça n’est pas de l’extrait de couille de boeuf qu’il y a là-dedans.

Ailleurs :
[miamz]

Publicités