The US against John Lennon

Décevant.
Le seul intérêt, pour l’être inculte que je suis, fut de (re)découvrir les chansons de John L. et leur contexte politique.
Le personnage et son activisme pacifique sont dignes d’intérêt, et c’est ce qui sauve le film. Hélas, les images d’archive sont agglutinées sans autre problématique que la linéarité temporelle des évènements.
Et les lignes droites, sur l’autoroute, endorment plus qu’elles ne passionnent.

Voici un bon reportage TF1, de ceux qui sont prêts à être diffusés le jour des morts célèbres. Je suis sûr que certaines chaînes en diffusent actuellement sur A.C.

Publicités