Le nouvel album de Camille : la voix orange

Ma chère,

J’en ai marre d’écrire des choses en l’air. Je voulais arrêter, je te jure.
Je n’en puis mais, mais…
Attachante et déjantée, Camille, je t’aime.
Ton dernier album is a ChaÏ DEûvre as they can say in french, langue que tu as délaissée au profit de l’anglais.
Que c’est bon. C’est clair, ça sonne, c’est dansant, c’est varié, divers, jamais vu.
On pense à Emilie Simon, à Bjork, à Princesse Mononoké, aux comptines qu’on chantonnait comme des chansonnettes, à Texas, et à d’autres référence que je n’ai pas et à mon père qui montait dans l’escalier.
Mais j’ai toi.
Dans mon itunes.
Joie.

Advertisements