L’espagnol s’épile.

Cher Fcrank,

Je suis très content d’apprendre que le pays des Chupitos et des Litros me suit dans ma quête des jambes rasées.
Une fois encore, je suis le précurseur d’une mode. Je précise que je portais des vestes ringardes et des pulls à carreaux roses avant tout le monde, des pantalons de lin depuis trois ans et des slims quand j’en avais 16.

Qui m’aime me suive. Le gay 2008 sera épilé. Et croyez-moi. Le frotti frotta de jambes sans bulbes, c’est du Fanta pour qui n’aime pas l’Orangina.

Suite au jeu le plus foireux de la blogaysphère ce soir, je me retire sous l’alcôve rejoindre Harry et Hermione qui vienne de retrouver Ron…

Parapluie.

Publicités

2 réflexions sur “L’espagnol s’épile.

  1. fcrank says:

    merci pour cette lettre que je découvre tardivement, à mon retour de vacances. Je maintiens ma ferme opposition à la mode épilatoire

  2. Anonymous says:

    Voilà le précurseur da la mode vestimentaire  » Mika  » lool ..besos a toi petit louloup et surtout bonne rentrée làbas. Reviens de temps en temps. bises. hyo

Les commentaires sont fermés.